La Précarité et la Richesse

Patrice Tardif

1 juin 2021

C’est le thème “explosif” du nouveau concours d’affiches de la Maison de l’épargne qui possède un fond d’affiches exceptionnel sur cette thématique.

Le premier prix est de 2 000€, et respectivement 1 000€ et 500€ pour les suivants.

J’aurai le plaisir de faire partie du jury pour ce millésime 2021, aux côtés de Gérard Auffray, Meka Brunel, Geneviève Colas, Patrice Cros et Didier Pasamonik.

Vous avez jusqu’au 20 septembre pour envoyer vos affiches, les 50 pré-sélections feront l’objet d’une exposition à Paris.

Inscription sur le site dédié :
www.concours-affiches.fr



Chaque année, la Maison de l’Épargne organise ce Grand Concours d’Affiches dans le but de permettre aux artistes et amateurs de s’exprimer graphiquement sur un thème donné.

En cette année si particulière, empreinte d’une crise sanitaire mondiale, de nombreuses inégalités salariales et économiques, entre autres, ont fait surface. Le décalage entre les personnes aisées et les personnes défavorisées s’est davantage creusé. Notre choix de thème pour cette année « la Précarité et la Richesse », se devait d’être engagé et dénonciateur de cette situation dramatique.

L’objectif de ce concours est de permettre aux participants de s’exprimer, dénoncer, ou mettre en lumière leur point de vue sur un sujet donné en l’illustrant graphiquement. À la manière des grands affichistes tel que Poulbot, Steinlen, Chavannaz, Colin, Eric, ce concours permettra de donner une voix et un positionnement aux artistes souhaitant faire partie de ce projet.

GALANTARA « LE CAPITALISME », 1907





KUPKA « BALANÇOIRE QUE TOUT ÇA », 1901


POULBOT « EMPRUNT NATIONAL 1920 », 1920


5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Patrice Tardif

Patrice Tardif

Un premier temps DA dans une agence web pour des grands comptes institutionnels, je porte depuis toujours un intérêt particulier au design, au graphisme, à l’illustration, et à tout ce qui touche l’esthétique en général. En créant la plate-forme Ultra-book, j’ai voulu mettre à disposition des créatifs des outils simples et pratiques pour leur simplifier la vie.
0
Vous aimez cet article, laisser un commentaire !x
()
x