L’escroquerie au trop perçu d’acompte

Patrice Tardif

14 octobre 2020

Cet article va vous permettre de déjouer cette escroquerie et d’être plus vigilant lors de vos démarches commerciales. Certains détails ou passages de l’article sont volontairement flous ou absents afin d’éviter que les escrocs puissent s’en servir pour améliorer leurs techniques. Les lecteurs légitimes qui connaissent parfaitement le métier de créatif sauront identifier les terminologies dans les messages des escrocs qui les trahissent.


Une technique d’escroquerie simple et redoutable.

Tout commence par un mail, un message via un formulaire de contact envoyé par un pseudo client, il s’agit pour la plupart du temps d’une demande de création de logo, d’affiche ou d’identité visuelle pour un restaurant, un bar, ou un salon de coiffure.Concrètement cette demande peut apparaître sous cette forme:

Nous recherchons de toute urgence un(e) graphiste H/F pour la réalisation d’affiches et de logo . Merci de bien vouloir nous contacter si disponible .

ou celle-ci

Bonjour
Je me nomme Roland Mardon. Je suis représentant de la Société Sobac, qui est une société qui produit des solutions pour la fertilisations des sols. En cette période de pandémie il est plus difficile de faire part de nos nouvelles offres et d’être proche de notre clientèle. Nous avons donc décider de faire une campagne digitale, site pour notre société et la conception graphique d’affiche que nous exposerons un peu partout.
J’espère avoir bien détailler le projet. Cordialement.
Roland Mardon.

ou

Bonjour
2A Restaurant recherche un(e) graphiste pour la confection d’affiches. 
Merci de bien vouloir nous contacter si vous êtes  intéressé pour ce cahier de charge.
LES ENFANTS PERDUS, 9RUE DES RÉCOLLETS 750010 PARIS
Siret:50387532000015 

ou

Bonjour [ votre prénom ]
Je contacte Pour la réalisation de 4affiches. 

ou

Bonjour
Comment allez-vous ?
Nous sommes un restaurant traditionnel et nous faisons des plats français, nous recherchons un ou une graphiste pour nous réaliser 4 affiches et un logo .
Concernant les affiches, ce seraient des affiches de différents concours de jeu organisé par notre restaurant nouvellement renové.
Et par affiche, nous avons un budget maximum de 300€ soit 1200€ pour les 4 affiches.
Concernant le logo ça serait pour plus tard.
Voilà, donc en gros, 4 affiches dont nous vous donnerons des détails pour chaque affiche et le style souhaité.
Voilà notre projet et notre budget.
Merci de nous dire s’il vous convient.
Nous voulons les affiches pour le 29/10/2020
Cordialement


ou encore celle-la

[ Dans ce dernier cas la société existe et subit depuis plusieurs mois une usurpation d’identité par les escrocs. ]

Bonjour,
Nous sommes dans l’immobilier et nous voulons réaliser 2 affiches de communications de format A4 paysage,vous chercherez des photos de libre droits d’appartements pour les insérer sur les affiches.La deadline est pour le
25 Octobre.cela vous convient-il? si oui veuillez nous laisser votre devis directement par mail afin que nous puissions vous renvoyer les textes et les détails,nous prendrons en charge l’impression.
email: plussimmo@gmail.com
Voici les coordonnées pour le devis:
Guillaume FOUQUET
Nom de l’Agence: +IMMO
Adresse 49 RUE JEANNE D ARC 76000 ROUEN
SIRET:53154987100022


Un client pressé, rien d’exceptionnel !

Pourtant celui-ci a de bonnes raisons de traiter la transaction dans l’urgence, nous les verrons par la suite. Dans la plupart des cas l’entreprise existe, le siret aussi. Cependant celle-ci sera toujours injoignable, sans quoi un simple appel téléphonique vous permettrait d’identifier la demande comme purement fictive. Ainsi l’escroc va privilégier les contacts par mail, et va très vite vous demander un devis et pour ne pas perdre de temps une facture d’acompte.

Une fois le devis et la demande d’acompte envoyés, l’escroc va les valider et vous demander un RIB pour vous payer un acompte.
A priori envoyer un RIB ne présente pas de risque, mais ce qui va suivre est particulièrement redoutable.

Pour vous un RIB est synonyme de client sérieux qui procède par virement pour vous payer ; Vous trouverez normal de voir apparaître sur votre relevé de compte le paiement quelques jours plus tard.

Acompte payé « rubis sur l’ongle », à un détail près et pas des moindres, le montant reçu est 5 ou 10 fois supérieur à ce que vous avez demandé.

Surprenant non ! Très vite l’escroc va reprendre la main et vous contacter cette fois au téléphone pour vous expliquer que son comptable s’est trompé de fournisseur et vous a payé à la place un montant qui ne correspond pas à ce que vous aviez demandé.

Il vous paraît bien normal de rembourser ce client dont le comptable est si maladroit. Ainsi lorsque celui-ci vous envoie son RIB ou un autre moyen de paiement (mandat cash international…) pour rembourser le trop perçu, cette démarche vous paraît cohérente. Et l’escroc va être très persuasif pour vous motiver dans ce sens, il va soit se lamenter, soit menacer ou jouer sur la corde sensible du bon client qui va vous faire travailler longtemps.

Pour le moment, malgré des doutes fondés, vous n’avez pas d’éléments tangibles pour ne pas le re-créditer. La banque a bien réceptionné votre argent, et une banque, c’est fiable, c’est un professionnel du paiement.

Alors oui, en personne responsable et honnête vous faites un virement de ces quelques milliers d’euros que vous avez reçu par inadvertance.« Débarrassons-nous vite de ce fardeau, et commençons à travailler » 

Virement réalisé.
Puis plus rien, silence radio !


C’est pas plus mal, ça vous laisse le temps de mettre au point la charte graphique qu’il vous a demandé. Après avoir réglé ce détail administratif vous continuez à travailler pour lui, et vous travaillez sans relâche car c’était un travail « urgent ».

Le temps passe, le doute s’installe, ce même doute qui vous suit depuis le début mais que vous avez toujours ignoré car les commandes ne sont pas monnaie courante en ces temps d’épidémie.

Et c’est la banque qui va vous surprendre.
Après quelques semaines d’inertie, elle vous annonce par courrier que le paiement que vous avez reçu était frauduleux !
Le choc ! Mais comment une banque peut vous annoncer a postériori que le paiement que vous avez reçu il y a des semaines ne vaut rien.Il s’agissait d’un chèque volé.

«  Mais je n’ai jamais reçu de chèque ! »  
Exact car c’est l’escroc en personne qui l’a endossé et l’a déposé dans votre banque. Il avait bien tous les éléments à sa disposition sur le Rib que vous lui avez envoyé (votre numéro de compte et l’adresse de votre banque où déposer le chèque).
La banque va saisir l’intégralité du montant du chèque sur votre compte, elle l’assortira dans certains cas de frais « d’incident de paiement » à votre charge. Vous vous retrouverez au final avec juste un virement effectué sur le compte de l’escroc bien réel qu’il sera quasi impossible de récupérer car il s’agit bien souvent d’un compte à l’étranger.

N’essayez pas de rappeler l’escroc il vous menera en bateau en prétextant qu’il vous remboursera si vous lui envoyez la copie de votre carte d’identité.

Alors, maintenant comment faire ?

Définie à l’article 313-1 du code pénal, l’escroquerie est le fait de tromper une personne physique ou morale dans le but de se faire remettre un bien ou de l’argent, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie ou l’emploi de manoeuvres frauduleuses.

Dans un premier temps vous allez demander à votre banque la copie recto-verso du chèque volé (elle vous facturera à nouveau ce service de quelques euros). Si les signatures ne sont pas bonnes vous aurez toutes les chances de faire porter la responsabilité sur votre banque qui a encaissé ce chèque avec une anomalie (les signatures).

Dans un second temps vous devrez déposer une plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Prenez bien la copie du chèque (R/V) et tous les échanges de mails, sms… que vous avez eu avec l’escroc. Celui-ci se trouve vraisemblablement dans un autre pays, mais il a des complicités en France.
Cette plainte vous permettra de faire une réclamation auprès de votre banque pour récupérer le montant du virement que l’on vous a fait réaliser par escroquerie.

Ce ne sera pas simple, la banque va traîner des pieds. Cependant, si elle avait été plus vigilante et qu’elle vérifiait systématiquement les signatures et les numéros de chèques volés, tout ceci ne serait jamais arrivé.
La banque doit, avant de payer le chèque, vérifier, d’une part, que celui qui présente le chèque au paiement a la qualité de porteur légitime (Cass. com. 17-9-2013 n° 12-18.202, 12-20.198 : RJDA 12/13 n° 1046) et, d’autre part, elle est donc tenue de vérifier que le chèque présente toutes les mentions obligatoires du chèque, et contient une signature conforme à celle qu’elle détient à titre de spécimen.


Par ailleurs, que vous soyez une entreprise ou un particulier, si vous pensez être victime d’une escroquerie, vous pouvez contacter Info Escroqueries au 0 805 805 817 (numéro vert, appel gratuit). Composée de policiers et de gendarmes, la plate-forme « Info Escroqueries » est chargée d’informer, de conseiller et d’orienter les personnes victimes d’une escroquerie. Le service est ouvert de 09H00 à 18H30 du lundi au vendredi. J’ai discuté avec un gendarme sur cette plate-forme avant d’écrire cet article, ils sont compétents et connaissent très bien le problème.



En conclusion

Lorsque vous travaillez avec un nouveau client appelez-le toujours pour obtenir des précisions sur la demande, les délais, le budget…
Vous analyserez tout de suite si la demande est sérieuse ou pas.

Vous avez un doute : vérifiez le nom, le mail et le message sur https://www.signal-arnaques.com

Soyez prudent avec les paiements par chèque, en effet certaines banques mettent plusieurs semaines à identifier s’ils sont volés ou sans provisions. Dans ce cas l’intégralité du montant sera débité de votre compte.

Un détail important, contrairement aux banques  » traditionnels » les banques en lignes ne permettent pas l’encaissement  » sauvage de chèque ». Ainsi un client qui vous indique qu’il ne parvient pas à vous payer via votre banque en ligne, c’est qu’il essaye peut-être de faire encaisser un chèque à votre place.

Depuis quelques mois nous avons identifié plusieurs dizaines de tentatives d’escroqueries sur la plate-forme Ultra-book. Nous avertissons systématiquement par mail chaque personne contactée. Et ce travail nous a permis de bloquer en amont plusieurs escroqueries en passe d’aboutir.

N’hésitez pas à nous envoyer les nouveaux messages des escrocs qui sont parfois à l’autre bout du monde.




5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Amelie
Amelie
7 jours

J’ai reçu récemment l’un de ces messages. Merci de nous avoir alerté sur cette escroquerie.

Mathieu
Mathieu
3 jours

Bonjour,
J’ai été touché par cette escroquerie, si jamais quelqu’un d’autre est tombé de le piège et souhaite recourir à la justice pour attaquer sa banque contre l’usurpation d’identité (enregistrement d’un chèque à votre place, comment les fraudeurs ont-ils fait ? ) et contre l’apparition et l’accessibilité d’un montant d’argent non vérifié et donc fictif, contactez moi sur mon adresse mail de réception: pouracceptation@gmail.com
Je suis certain qu’une attaque groupée sera beaucoup plus efficace.
Merci.

Costes
1 jour

Idem pour moi, j’ai reçu également une demande du même type d’un M. Roland Mardon de la société SOBAC .

Patrice Tardif

Patrice Tardif

Un premier temps DA dans une agence web pour des grands comptes institutionnels, je porte depuis toujours un intérêt particulier au design, au graphisme, à l’illustration, et à tout ce qui touche l’esthétique en général. En créant la plate-forme Ultra-book, j’ai voulu mettre à disposition des créatifs des outils simples et pratiques pour leur simplifier la vie.