Exposition coeurs improbables de Mademoiselle B

Presse Édition

15 avril 2021

 Coup de coeur de la rédaction  : La rédaction de Presseedition.fr a été séduite par l’exposition coeurs improbables de Mademoiselle B. les 27 et 28 mars derniers à la galeries I&S

Questions à Mademoiselle B.

Mademoiselle B, (autrement appelée Mathilde Badaud, DGA de l’Agence éditoriale All Contents) exposait pour la première fois ce week-end dans une toute nouvelle Galerie D’art très tendance lancée par Olivier Breton (Président de l’Agence I&S, 12 rue de l’Ancienne Comédie Paris 6ème là où Matthieu Perrotin aurait commencé sa brillante carrière. Une exposition (qui ouvre un cycle qui se déroulera sur un rythme bimestriel) consacrée au thème des « Cœurs Improbables ». Explications avec Mademoiselle B :

Que signifie ce thème de « cœurs improbables » ? 

Mademoiselle B. : C’est d’abord le titre d’un compte instagram que j’ai lancé en 2016. Son concept est simple : je traque, je chasse, je m’émerveille de tout ce qui a trait à la thématique du cœur dans l’espace public : street-art, traces, design de mode, gravures, botanique …. J’en ai fait l’objet de mes vagabondages, de mes voyages. 

Pourquoi ce thème ?

Mademoiselle B. : Parce qu’il s’agit tout simplement d’un thème universel qui traverse les siècles, les frontières, les couches sociales, un thème infini et inspirant… Un langage en soi. Trace de nos désirs, de nos amours, de nos espoirs, le cœur nous habite, nous hante, nous poursuit, il est là, il est partout. Il est petit, il est gros, il est vivant … Les expressions avec cœur sont innombrables, comme mon travail d’exploration des cœurs improbables qui ne fait que commencer.

Pourquoi ce thème aujourd’hui ?  Et dans votre monde qui est celui de la communication ? 

Mademoiselle B. : Pus que jamais il est central. Dans ce monde qu’on dit déshumanisé et volontiers cynique du côté Agences de communication je milite pour des agences qui entretiennent des relations humaines sincères, honnêtes (tant en direction de nos clients que dans mes relations au quotidien) et de qualité. La communication côté agence repose pour une large part sur la bonne volonté des uns et des autres, sur leurs capacités d’empathie, d’écoute, de concertation, de solidarité…. Bref tout ce qui nous relie ce doit d’être de l’ordre du vrai, du (bon) cœur. 

D’un point de vue concret, technique que proposez vous ?

Mademoiselle B. : Les photos sont prises dans l’espace public, de jour comme de nuit, sans éclairage artificiel, comme des captures d’instants, sur le vif, veulent immortaliser leur éphémérité. La qualité de mes prises de vue a suivi les évolutions technologiques puisque j’ai commencé les photos avec un IPhone 3G… aujourd’hui avec l’iPhone 11… et demain avec le 12 qui est d’une qualité encore supérieure. Il y a 65 photos exposées mais j’ai près d’un millier de photos prises partout dans le monde. Les tirages sont pour la plupart en format carré 21*21 sur papier photographique. D’autres sont sur des format 50*50. Mais chacun d’entre eux est tiré à 3 exemplaires numérotés et signés. 

Et la suite ?

Cette toute première exposition est très encourageante. Je suis même prise au dépourvu. Beaucoup de Mademoiselle B. : gens sont venus voir mon travail et la moitié des tirages a été vendue. J’ai par ailleurs fait de vraies belles rencontres et écouté de belles histoires humaines. 

J’ai également eu la chance de croiser Christine Pierre (artiste peintre et ex-planeuse stratégique de Saatchi qui travaille maintenant pour l’Agence d’Olivier Breton, I&S) et nous réfléchissons à l’idée d’éditer un beau livre autour de l’amour qui mélange son travail avec mes « cœurs improbables ». 

Et puis enfin je vais me concentrer au développement d’un site internet consacré au thème du cœur, de la bienveillance, et de la solidarité. Avec une boutique en ligne dont j’aimerais reverser un partie des profits à une association qui m’est proche « de cœur », Mécenat Chirurgie cardiaque spécialisée dans la chirurgie cardiaque pédiatrique, fondée en 1996 par le Professeur Francine Leca et Patrice Roynette. 

Bref cette exposition m’ouvre plein de pistes et d’ouvertures qui me stimule dans cette période bousculée.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Vous aimez cet article, laisser un commentaire !x
()
x